Aller au contenu
Rapport Annuel 2021

Système d'information

Le déploiement du dispositif d’incitation financière à la réparation, qui repose sur la labellisation de réparateurs professionnels, a été accompagné en 2021 par la mise en place d’un système d’information reposant sur différents outils informatiques qui permettront de collecter, vérifier, stocker, transformer et diffuser des données opérationnelles. Cela permettra notamment de gérer les demandes de labellisation et de remboursement des soutiens à la réparation.

2021_FD_Cheron&fils_portraits_atelier_2026_DSC05208

Chiffres clés

Plateforme de gestion de la labellisation
Pour centraliser toutes les demandes.
Portail pour les demandes de remboursement :
Demandes en 4 étapes.

Une plateforme qui centralise des données clefs

Pour assurer une gestion optimale des demandes de labellisation et du traitement des données des réparateurs qui seront labellisés, une plateforme web a été développée avec l’organisme certificateur SGS. Elle permettra de centraliser tous les dossiers de candidature et de réaliser un suivi détaillé des étapes de labellisation pour les différents acteurs concernés. En complément, un interfaçage entre la plateforme et le système d’information d’ecosystem a été mis en place pour récupérer les données des réparateurs et en assurer des mises à jour régulières. Cela permettra notamment de créer des comptes et des accès au portail de demande de remboursement pour tous les réparateurs qui se verront attribuer le label QualiRépar.

 

Des demandes de remboursement encadrées pour garantir la fiabilité

La gestion des demandes de remboursement a également été anticipée dès 2021 avec la création d’un portail dédié. Ce dernier, accessible aux réparateurs labellisés par connexion sécurisée, leur servira à déclarer les interventions de réparation réalisées dans le cadre du dispositif réparation et à demander le remboursement de la somme correspondant au soutien financier qu’ils auront déduit de leurs factures client. Sur ce même portail, ils pourront aussi consulter la liste des marques couvertes par ecosystem ainsi que la grille des montants des soutiens à la réparation par produit, suivre leurs demandes de remboursement et les paiements correspondants, et accéder à diverses ressources (documents administratifs, kit communication, actualités…).

Par ailleurs, un dispositif d’aide financière n’étant pas à l’abri de tentatives de fraude, un soin particulier a été apporté au contrôle des données pour assurer un maximum de fiabilité. Un back end reposant sur la dernière version de la solution SAP a été mis en place afin de gérer l'ensemble des données, de supporter le processus de contrôle et d'envoyer les flux financiers de remboursement. En complément, un OCR (outil de reconnaissance optique des caractères) permettra de renforcer les contrôles des informations sur les factures transmises par les réparateurs.